Suivez-nous

Blogue.

L'Agence Caza vous livre son expertise et ses stratégies afin de vous accompagner dans la gestion marketing de votre entreprise. Restez branché pour connaître les nouvelles astuces que nous vous fournissons pour assurer la réussite de votre entreprise!

Infolettre-Caza+.jpg
5 éléments à savoir si vous procédez à l'envoi d'une infolettre

Depuis l’arrivée de la loi C-28 qui interdit l’envoi de courriels non désirés, plusieurs entreprises ont délaissé leur infolettre par peur d’être réprimandées. Voici quelques éléments à savoir si vous désirez procéder à un envoi d’infolettre tout en étant parfaitement en lien avec la loi C-28.

1. Vous devez avoir un consentement de votre destinataire
Deux types de consentements sont possibles : le consentement tacite et le consentement exprès. Lorsqu’un client vous remet sa carte d’affaires ou vous demande une soumission, vous avez le consentement tacite de ce client pour lui envoyer votre infolettre. Cependant, vous avez un délai de six mois pour lui demander son consentement exprès, c’est-à-dire, son désir de bel et bien recevoir votre infolettre. Ceci peut, par exemple, être fait grâce à un traditionnel onglet cliquable « je désire m’abonner à l’infolettre de l’entreprise ».

2. Offrir la possibilité de désinscription
Naturellement, un client qui ne souhaite plus recevoir votre infolettre doit avoir la possibilité de s’en désinscrire. Il s’agit d’un élément crucial pour respecter la nouvelle loi C-28. Pour ce faire, vous n’avez qu’à utiliser un outil d’envoi d’infolettre qui permet au destinataire de pouvoir être retiré de la liste d’envoi seulement en cliquant sur un onglet de désinscription.

3. L’importance de s’identifier
Un des éléments qui rendaient les pourriels particulièrement désagréables est qu’aucun destinateur ne s’identifiait. La nouvelle loi C-28 oblige donc l’entreprise qui envoie une infolettre à être identifiée clairement.

4. Acheter une banque de courriels… NON
L’achat de banques de courriels était monnaie courante à une certaine époque. Une entreprise se procurait une liste d’adresses courriels en échange d’une somme d’argent et pouvait envoyer des communications à l’ensemble de ces destinataires. Cette façon de procéder est maintenant proscrite comme vous avez pu le constater au point 1. Pour obtenir des adresses courriels avec consentement exprès de l’entreprise, nous devons donc être plus créatifs :
- procéder à un concours;
- déposer une première infolettre sur le site Web et offrir la possibilité d’inscription;
- utiliser les médias sociaux pour communiquer de l’information en lien avec l’infolettre et inciter à l’inscription.

5. Vous devez offrir un contenu alléchant
Bien que vous ayez une banque de plus de 5000 courriels pour procéder à un envoi d’infolettre, vous devez avoir un contenu alléchant afin de vous assurer que les destinataires soient intéressés de la consulter chaque mois. Voici quelques exemples d’éléments qui pourront contribuer à augmenter le taux de consultation de votre infolettre :
- offrir du contenu exclusif;
- offrir des rabais périodiques;
- offrir des trucs et astuces; etc.

CONTACTEZ NOTRE AGENCE POUR DÉMARRER VOTRE PREMIÈRE INFOLETTRE !

Laissez-nous vos commentaires... On aime vous entendre!